Située à la frontière tenue entre un rock noise expérimental, une esthétique résolument contemporaine et le drone électroacoustique, la musique de NOORG se refuse à entrer dans une catégorie définie. Les deux musiciens travaillent le son comme des sculpteurs de matière : tissant une toile complexe à partir d’un seul et unique fil continu, ils travaillent au millimètre, affinent les épaisseurs, déplacent les sources dans l’espace pour donner naissance à un paysage sonore acoustique, électronique, rythmique et harmonique.
Munis de nombreuses pédales d’effets, de laptop, mais aussi de la voix et d’objets sonores acoustiques travaillés comme des générateurs d’ondes, les deux musiciens proposent une oeuvre unique questionnant les pratiques d’écoute et de création sonore.